Des pierres, des plantes, des hommes, des gestes

Mettre en valeur les liens entre les patrimoines, tel est l'objectif de l'association !

L'association


Créée en 2016, l’association Racines communes a pour objectif de mettre en valeur les liens entre patrimoine naturel et patrimoine culturel.

Cette idée est née du constat que ces thématiques sont trop souvent envisagées de manière indépendante alors qu’elles sont généralement liées voire indissociables !

En fonction de la personne qui parle, de sa sensibilité, de sa culture, de son métier, de son expérience, le terme de patrimoine revêt des significations différentes. C’est parce que le patrimoine est pluriel ! Le paysage et les nombreuses dimensions qu’il peut prendre incarne clairement les liens forts et inextricables entre patrimoines naturel et culturel.

L’ambition de l’association est donc de porter des projets volontairement à cheval sur ces notions.

Basée à Grenoble, l’association développe des projets ancrés dans le territoire de la cuvette grenobloise élargie au département de l’Isère.

Qui sommes-nous ?


Le conseil d’administration de l’association est composé de 6 membres :
  • Elsa, présidente et fondatrice de l'association
  • Armelle, trésorière
  • Emmanuelle, administratrice
  • Elsa (l'autre !), administratrice
  • Laure, administratrice
  • Pierrick, administrateur


Elsa

"Issue d’une formation universitaire en histoire, histoire de l’art et patrimoine culturel, je me suis installée à Grenoble en 2011, séduite par le dynamisme associatif et la richesse des paysages de la région. Mes expériences professionnelles sont diversifiées : organisation d’événements, visite guidée, enquête de terrain, étude architecturale et historique (bâtiment, commune), archivistique, rédaction, recherches documentaires... Ayant travaillé essentiellement dans des structures publiques (Grenoble, Saint-Martin-d’Hères, Parc de Chartreuse, Isère), je connais bien leur fonctionnement, leurs actions, et les contraintes liées à l’application des politiques publiques. En créant l'association Racines communes, je souhaitais me détacher de ces contraintes pour aller dans une direction en cohérence avec mon parcours, mes compétences et les besoins des destinataires des futurs projets (habitants, associations).

Après plusieurs expériences sur des thématiques liées au patrimoine culturel, je me suis intéressée à l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD), à travers les actions de structures comme le GRAINE, les Écologistes de l’Euzière, Gentiana, le CINE de Meylan, la Frapna ou encore le réseau Tela Botanica. J’ai eu envie de rapprocher ces thématiques qui touchent à tout ce qui nous environne (nature, culture, urbain), et qui sont trop peu souvent mises en relation.

A terme, créer un lieu de rencontre et un espace de travail et de valorisation des associations qui mettent en œuvre des actions sur ces thèmes, permettra d’établir des passerelles manquantes entre ces thématiques, de donner de la visibilité à des associations peu connues, de mettre en commun les idées, le travail et les activités liées à ces thématiques."

Les projets

« Paroles de jardiniers » est le 1er projet de l’association.

Il s'agit d'une collecte de mémoire des jardiniers, agents du service Espaces verts, de la Ville de Grenoble, dans le but de constituer un fonds d'archives orales et permettre ainsi d'améliorer la transmission de connaissances entre générations d'agents, de valoriser et faire connaître le métier auprès des Grenoblois, et de servir de support de recherche sur des thématiques diverses (histoire, urbanisme, écopastoralisme, horticulture…).

Proposé et mis en œuvre par l’association, le projet a été porté financièrement par le service Espaces verts de la Ville de Grenoble.

L’exposition est présentée aux serres botaniques du Jardin des plantes de Grenoble de juillet à novembre 2019. Elle sera ensuite présentée dans différentes structures municipales. Les archives orales seront disponibles à la consultation aux Archives municipales et métropolitaines de Grenoble début 2020.

Les partenaires qui ont contribué à la réalisation du projet :

Karine Basset, maîtresse de conférence à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine ; Marianne Duchêne, graphiste indépendante ; Coline Chardon, formatrice à l’École du paysage de Saint-Ismier ; Julie Alvarez, paysagiste au CAUE de l’Isère.

Plus d’infos :

Article sur Echosciences

Article sur Gremag


D'autres projets sont en cours de montage et l'association est également à l'écoute et enthousiaste de travailler sur de nouvelles propositions !

Contactez nous :

via le formulaire de contact ou directement par mail à l'adresse : contact [suivi de arobase puis] racinescommunes.fr

arrow_upward